ACTUALITÉS
 

Appel à programmes CEE : les 10 premiers lauréats

publié le 20 novembre 2018

Dans le cadre du dispositif des Certificats d’économies d’énergie (CEE), un nouvel
appel à programmes vient de se clôturer dans le but de lancer de nouvelles initiatives
sur la période 2018-2020. 96 dossiers ont été reçus, en deux vagues. François de
RUGY annonce une première sélection de 10 lauréats, parmi les dossiers reçus lors
de la première vague. Une deuxième sélection de programmes sera annoncée en
décembre.

Ils portent sur :

  • l’éducation aux économies d’énergie à l’école : primaire, collège, lycée ;
  • la formation des petites et moyennes entreprises du secteur de la pêche pour réduire leur consommation d’énergie ;
  • la formation des copropriétés aux travaux de rénovation : copropriétaires, syndicats de copropriétés ;
  • la formation de la communauté financière pour accompagner les projets d’économies d’énergie dans l’industrie ;
  • le développement des bus électriques.

Ces programmes lauréats représentent un volume de 16,4 TWhc de Certificats d’économies d’énergie, soit un financement de 82 M€.
Les autres dossiers sont en cours d’instruction.
Les projets ont été reçus en deux vagues, au 15 juillet et au 1er octobre 2018. Ils sont
sélectionnés en fonction de leur degré de maturité, de leur périmètre et de leur efficience.

L’appel à programmes CEE porte sur les thématiques suivantes :

  1. Démultiplier l’éducation aux économies d’énergie auprès des publics scolaires.
  2. Sensibiliser et former aux économies d’énergie :
    1. les très petites, petites et moyennes entreprises consommatrices d’énergie ;
    2. les syndics et les syndicats de copropriété ;
    3. les acteurs du secteur bancaire.
  3. Développer l’innovation technique pour la rénovation des bâtiments.
  4. Expérimenter des opérations territoriales modèles, ambitieuses et innovantes dans leur méthodologie, afin d’activer le potentiel de massification et d’industrialisation de la rénovation, notamment pour la rénovation massive des bâtiments publics.
  5. Réaliser davantage d’économies d’énergie fossile dans le secteur des transports et développer la mobilité et la logistique économes en énergie.
Le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE) impose aux fournisseurs
d’énergie (carburants, électricité, gaz, fioul domestique…) de soutenir des actions
d’économies d’énergie. Ils sont ainsi amenés - directement ou en partenariat avec les
collectivités locales, les entreprises du bâtiment ou spécialisées dans les services
énergétiques - à mettre en place des mesures d’incitation pour déclencher des opérations d’économies d’énergie. Avec des objectifs doublés, le dispositif mobilisera plus de 6 milliards d’euros sur la période 2018-2020, pour réaliser des actions d’économies d’énergie.
Les actions soutenues sont importantes : depuis le début du dispositif, les CEE ont permis par exemple :
- l’installation de 1 000 000 chaudières individuelles performantes,
- l’isolation des combles, toitures ou murs de 450 000 logements,
- l’équipement de 50 000 logements en chauffe-eau solaire en outre-mer,
- la rénovation de 250 000 luminaires d’éclairage public,
- la formation à l’éco-conduite de 64 000 chauffeurs dans les entreprises,
- l’équipement de 2,5 millions de m2 de serres, de systèmes de chauffage performants,
- la récupération de chaleur sur des compresseurs d’une puissance totale de 330 MW
- dans l’industrie.

EN SAVOIR PLUS :

Les lauréats

ProgrammePorteurObjetObjectifs
CUBE.S IFPEB CUBE.S est un programme complet dans les collèges et lycées qui allie les Enseignements Pratiques Interdisciplinaires (EPI) liés aux économies d’énergie en cultivant le lien avec des actions d’économies mesurées sur l’établissement en mode challenge, dans l’esprit du concours tertiaire CUBE 2020. 790 établissements scolaires ciblés. Accompagnement de 10 familles dans 150 établissements
Génération Energie ENI GAS & POWER France Sensibiliser 4 000 classes de collégiens et de lycéens aux enjeux liés aux économies d’énergie et aux différents leviers du quotidien pour les mettre en oeuvre. Il permettra à la fois de valider l’acquisition de connaissances par les élèves et de les mobiliser de manière ludique sous forme de challenges individuels et collectifs. 4000 classes de collèges et lycées
MOBY Eco CO2 Accompagner 900 écoles à l’écomobilité scolaire Toucher 900 écoles soit 5400 classes et 135 000 élèves sur les années scolaires 2018-2019,
2019-2020 et 2020-2021
AMARREE Coopération Maritime Accompagner les entreprises de pêche dans le suivi et la mise en oeuvre de solutions technologiques et comportementales
permettant de réduire les consommations de carburant
Former 800 marins pêcheurs aux EE et installation de 250 économètres et mise en place d’un observatoire de suivi des consommations du secteur
ETHEC ANAH Engager les patrimoines immobiliers de centre-ville sur la voie d’une revitalisation durable intégrant les préoccupations de la transition énergétique et écologique Former les bénévoles et professionnels de la gestion immobilière : 500 journées de formation de syndics, accompagnement de 160 copropriétés.
Rénovation des immeubles en copropriété en France (RECIF) SEML Energies
POSIT’IF
Action massive et structurée de stimulation de la demande, organisée à l’échelle régionale et mise en oeuvre localement Former 3000 "leader énergie" en
copropriété dans plus de 120 collectivités
EXPERTISE RENOVATION COPROPRIETE FNAIM Informer et former les syndics et les syndicats de copropriétés Former 1200 syndics de copropriétés et administrateurs de bien
Former 3000 copropriétaires membres de syndicats
COACHING coPRO : l’efficacité humaine au service de l’énergie OXALIS SCOP Sensibiliser et former les syndics et les syndicats de copropriété aux économies d’énergie Former 10000 membres de conseils syndicaux
PRO INVEST GreenFlex Mobilisation de la communauté financière de l’industrie pour mieux faire usage des outils de financement existants Former 1000 acteurs de l’industrie en e-learning, 600 acteurs bancaires, 300 DAF/CAC/Experts comptables sur le financement de l’EE dans l’industrie
MOEBUS VERTIGO Promouvoir l’acquisition de bus électriques par la prise en charge financière d’une partie des surcoûts à l’achat du bus et d’une prise en
charge complémentaire des travaux d’infrastructure de recharge.
500 bus électriques, et electrification de 50 dépôts