Basse-Normandie

 

À jour au 01/03/2016

En bref

Le secteur du bâtiment représente 50% des consommations d’énergie et 23% des émissions de gaz à effet de serre sur le territoire bas-normand. Aussi la région Basse-Normandie a-t-elle signé en 2014 avec l’Etat, l’ANAH, l’ADEME et le Plan Bâtiment Durable national un accord-cadre ayant pour objectif de mettre en œuvre de manière coordonnée le Plan de Rénovation Energétique de l’Habitat et le Plan Bâtiment Durable bas-normand.

Destiné à accélérer la rénovation énergétique des logements, cet accord se traduit par des objectifs chiffrés : 40000 logements rénovés entre 2014 et 2020 et 10000 rénovations annuelles à compter de 2020 dont 30% au niveau BBC.

Afin d’atteindre ces objectifs, la région Basse-Normandie a réalisé à ce jour de nombreuses actions : le déploiement d’une plateforme numérique dédiée à la rénovation énergétique, la constitution de clubs favorisant la réalisation d’audits et la montée en compétences des professionnels du bâtiment, la mobilisation des banques pour développer des offres financières adaptées, la signature d’une convention de rénovation de certaines zones urbaines… Retrouvez le détail de ces activités ci-dessous, année par année :

En 2015

Lancé le 23 avril 2015 à l’occasion des Rencontres Bâtiments d’Avenir, avec le Département de la Manche et la Banque Populaire de l’Ouest, le programme européen ELENA a pour objectif de structurer les acteurs de la rénovation énergétique de la maison individuelle sur la période 2015-2017.
Il marque la volonté d’un travail collaboratif avec les professionnels du secteur. Le principe : mobiliser les professionnels de la rénovation énergétique que ce soit en amont via les conseillers ou les auditeurs, lors de la réalisation des travaux ou lors de la phase relative au financement.

Pour faciliter le travail de tous, la Région a déployé une plateforme numérique qui permet au particulier, au conseiller, à l’auditeur et à l’entreprise rénovateur d’être informé de l’état d’avancement du dossier et de partager les informations. Cet outil a vocation à s’ouvrir aux banquiers.

L’ensemble de la filière s’est engagé en 2015 dans une dynamique commune et positive avec :

  • pour le pôle « conseils et audits » , la constitution du Club des Auditeurs Normands (en cours de création) visant à renforcer les missions de conseils auprès des particuliers en matière de rénovation énergétique ;
  • pour le pôle « rénovateurs », la création du Club Normand des Rénovateurs BBC qui a pour objectif de valoriser et d’accompagner la montée en compétence des professionnels du bâtiment ;
  • pour le pôle « financeurs », l’appel à partenariat ouvert aux organismes bancaires et financiers qui vise à développer des offres de financement de travaux intégrant l’ensemble des aides.

Dans le cadre des Assises Régionales du Développement Durable qui se sont tenues début décembre 2015 à l’université de Caen, ces 3 pôles de compétences ont pu échanger sur des propositions permettant d’optimiser et de mieux faire connaitre la structuration régionale des acteurs porteurs de la rénovation BBC ainsi que sur ses perspectives.

Autre action engagée : la signature en juillet 2015 d’une convention partenariale pour soutenir la requalification urbaine et la transition énergétique des centres-villes reconstruits suite à la bataille de Normandie de l’été 1944.

Perspectives 2016

L’objectif pour 2016 est d’abord de structurer juridiquement l’organisation des acteurs à l’échelle normande en assurant une coordination régionale. Il s’agira ensuite de montrer que cette structuration est efficace en réalisant 1 600 dossiers de rénovation pour 66M€ de travaux avant fin 2017.

En 2014

Les travaux se sont organisés en quatre groupes thématiques, orientés sur la rénovation énergétique des logements individuels et en copropriété et la mobilisation des professionnels et des ménages :

  • conseil et ingénierie technique d’accompagnement pour tous les projets notamment en animant un réseau régional unique regroupant tous les conseillers des Points Rénovation Info-Service (PRIS) ;
  • coordination des aides et ingénierie financière notamment en veillant à l’articulation entre les différents dispositifs d’aides et en facilitant leur compréhension par une communication en commun
  • compétences professionnelles et offre de qualité notamment en renforçant la qualification des professionnels (avec la mention RGE : « Reconnu Garant de l’Environnement ») et en accompagnant le développement d’une offre locale de rénovation globale ;
  • territoires engagés et mobilisation des maîtres d’ouvrages notamment en incitant les collectivités et territoires bas-normands à mettre en place des programmes d’actions en faveur de la rénovation énergétique efficace des bâtiments publics et privés sur leur territoire, dans le secteur du logement comme dans le tertiaire.

Baromètres

Articles en lien

 
 
Installation du Plan Bâtiment Durable Bas-Normand
publié le 15 avril 2014 (modifié le 24 avril 2014)
Le 14 avril, le Conseil Régional de Basse-Normandie, l’Etat en région et ses agences (ADEME, Anah) (...)