ACTUALITÉS
 

Bâtiment intelligent : candidatez avant le 1er novembre et participez à la phase de test de l’Indicateur du potentiel d’intelligence des bâtiments (SRI).

publié le 24 août 2022 (modifié le 19 septembre 2022)

Vous êtes propriétaire ou gestionnaire d’un bâtiment tertiaire ou résidentiel ? Vous pouvez demander à faire évaluer son potentiel d’intelligence dans le cadre de la phase d’essai en France et recevoir l’un des tous premiers certificats SRI.
Vous êtes auditeurs énergétique, inspecteur des systèmes CVC ou diagnostiqueur DPE ? Vous pouvez être formé à évaluer le SRI et conduire les premières évaluations dans le cadre de la phase d’essai en France !

Qu’est-ce que le SRI ?

Le SRI est un dispositif commun de l’Union pour évaluer le potentiel d’intelligence des bâtiments. Il a été introduit dans la directive européenne sur la performance énergétique des bâtiments (DPEB) en 2018, puis précisé en 2020 en tant que dispositif officiel de l’UE. Il est pour l’instant facultatif mais pourrait prochainement devenir obligatoire pour certaines catégories de bâtiments.

Le SRI évalue la capacité d’un bâtiment à :

  1. optimiser son efficacité énergétique ;
  2. s’adapter aux besoins des occupants (en termes de confort, santé, bien-être…) ;
  3. interagir avec les réseaux d’énergie (flexibilité énergétique).

Paysage réglementaire en Europe :

Avec le pacte vert pour l’Europe et sa vague de rénovation, l’Union européenne encourage la modernisation du pare immobilier. Le potentiel des technologies intelligentes dans le secteur du bâtiment a été fortement souligné dans la révision de 2018 de la directive européenne sur la performance énergétique des bâtiments (DPEB). Le concept d’indicateur de potentiel d’intelligence (SRI) a alors été introduit, puis précisé par deux autres textes réglementaires européens en 2020 en tant que dispositif officiel de l’UE. La proposition de révision de la DPEB adoptée en 2021 prévoit de renforcer encore le SRI pour garantir son application généralisée à certaines catégories de bâtiments.

La phase de test et l’appel à candidature :

Les premières évaluations devraient débuter cet automne, actuellement la Direction de l’urbanisme, de l’habitat et des paysages (DHUP) procède au recrutement des professionnels qui réaliseront ces évaluations. Ils seront formés à et accompagnés par le CEREMA, établissement public et centre d’études et d’expertise, qui sera leur interlocuteur pour toutes les questions techniques.
La DHUP s’adresse également aux propriétaires désireux de faire tester leurs bâtiments et ce, quelle que soit leur typologie (industrie, tertiaire ou logement).

Professionnels : cette expérimentation est l’opportunité de vous former sur de nouvelles compétences, d’avoir une visibilité sur le site dédié et d’être associé aux politiques environnementales.

Propriétaires : dans le contexte actuel de crise énergétique, l’indicateur vous permettra de connaître l’intelligence de votre bâtiment et sa possible progression. Ce peut être aussi l’occasion de mettre en avant vos bâtiments, sobres et confortables.

EN SAVOIR PLUS :