ACTUALITÉS
 

Candidatez avant le 31 mai pour la 2e édition du Challenge Start-ups Construction Tech®

publié le 18 avril 2019 (modifié le 27 mai 2019)

Après le succès de la dernière édition, qui a réuni 110 candidats, Batimat, en partenariat avec le Gimélec, ont lancé la deuxième édition du « Challenge Start-up Construction Tech® », un concours à destination des start-ups qui promeut l’innovation dans le secteur du bâtiment, de la construction et de l’immobilier. Les start-ups ont jusqu’au 31 mai pour candidater !


La première édition du Challenge Start-ups Construction Tech® avait réuni l’an dernier 110 start-ups et avait désigné « Grand Lauréat » la société Snapkin qui propose des services innovants de modélisation 2D/3D/BIM et notamment une solution dédiée à la rénovation du patrimoine immobilier. Batimat et Gimélec renouvellent cette année l’expérience avec la même ambition : faire émerger les solutions innovantes développées par des startups au service des bâtiments connectés, intelligents et performants.
La filière bâtiment et immobilier innove, se digitalise et cherche en permanence des solutions pour mieux construire et répondre aux nouveaux usages. Ce concours, complètement gratuit, s’adresse à toutes les start-ups déjà présentes dans le secteur construction, bâtiment et immobilier mais également aux start-ups qui souhaiteraient émerger et proposer leurs solutions.

Pour participer, les jeunes pousses doivent proposer un service ou produit agissant dans un des domaines suivants :

  • sécurité des personnes et équipements de protection individuelle ;
  • smart home, smart building, smart city, smart grid, IoT (Internet des objets) ;
  • 3D et réalité virtuelle, BIM (Building Information Modeling), drone, robotique ;
  • solution constructive et matériaux ;
  • énergie, efficacité énergétique et ENR (énergies renouvelables), îlots de chaleur, stockage d’énergie ;
  • plateforme et e-commerce ;
  • data, IA (intelligence artificielle) et blockchain ;
  • gestion de chantier ;
  • agriculture urbaine, végétalisation ;
  • économie circulaire ;
  • service aux usagers.

Le jury choisira les lauréats, ainsi que le grand lauréat, en fonction de plusieurs critères dont la pertinence et la maturité de la solution / produit présenté, et récompensera huit start-ups : sept en tant que lauréates et une comme Grande Lauréate. Cette dernière aura l’opportunité d’être présente sur le Démonstrateur Construction Tech (un espace de démonstration expérientiel et immersif de 400 m² où une centaine de startups est attendue) implanté au cœur du salon Batimat en novembre 2019.

Une visibilité pour les lauréats

Les lauréats bénéficieront de la visibilité apportée par le salon Batimat mais également :

  • pour le grand lauréat :
    • un emplacement sur l’espace Construction Tech® sur Batimat 2019 du 4 au 8 novembre prochain, d’une valeur de 6000 € ;
  • pour les finalistes :
    • participation à une session de pitch lors de la grande conférence de presse Construction Tech® de janvier 2019 ;
    • une campagne de communication et un passage dans l’émission « La start-up de la semaine » sur Batiradio, une webradio intégralement consacrée au bâtiment et à la construction.
  • pour tous les participants :
    • de la visibilité : toutes les start-ups participantes pourront enregistrer un pitch sur la webradio batiradio, dans l’émission la « Start-up de la semaine ».

Candidatez pour le Challenge Start-up Construction Tech®

Les start-ups ont jusqu’au 31 mai 2019 pour candidater. Les dossiers seront étudiés par un jury d’experts qui se réunira en juin pour une annonce officielle des lauréats en juillet 2019, à l’occasion de l’événement Construction Tech, qui réunira les industriels du Gimélec, les lauréats et la presse.

>Candidatez pour le Challenge Start-up Construction Tech®

Calendrier

 
- 31 mai 2019 : clôture des inscriptions.
- Juin 2019 : un panel d’experts de la filière se réunira à Paris pour sélectionner les lauréats par catégorie ainsi que le Grand Lauréat.
- Juillet 2019 : évènement Construction Tech® durant lequel les lauréats pitcheront devant les professionnels de la filière, les industriels du Gimélec et la presse.

EN SAVOIR PLUS :