ACTUALITÉS
 

Formation : Valérie Létard, l’Alliance Villes Emploi et l’Ademe s’engagent

publié le 3 décembre 2009 (modifié le 9 septembre 2013)

La convention signée à l’occasion de la journée nationale de l’Alliance Villes Emploi, a pour but de prolonger l’expérimentation concernant la demande de professionnels compétents qu’engendrera la mise en oeuvre du Grenelle.

Les trois signataires sont Valérie Létard, secrétaire d’Etat, Jean Le Garrec, Président d’Alliance Villes Emploi et Philippe Van de Maele, Président de l’Ademe.

Le but de ces expérimentations, qui se prolongeront à Bayonne, Lille et Nancy et débuteront dans 22 autres bassins d’emploi, est d’anticiper les enjeux de formation et de recrutements résultant du Grenelle de l’environnement, dans les secteurs du bâtiment et des énergies renouvelables.

La première phase d’expérimentation a permis d’estimer un doublement des besoins en professionnels qualifiés, tels que les maçons, les menuisiers, les charpentiers, etc. Parmi eux, cinq métiers seraient particulièrement sollicités et vont devoir effectuer un effort d’adaptation supplémentaire :

1. les menuisiers (pour l’isolation)
2. les plombiers chauffagistes (qui doivent s’adapter aux énergies renouvelables)
3. les peintres plaquistes (pour l’isolation, la toiture, les parois opaques et l’extérieur)
4. les couvreurs (pour l’isolation, le photovoltaïque et le solaire thermique)
5. les électriciens

Au total, 539 000 € seront investis par l’Etat, l’Ademe et l’AVE afin d’assurer une meilleure adéquation entre l’offre et la demande des emplois de la croissance verte.

EN SAVOIR PLUS :