ACTUALITÉS
 

Inauguration de la première maison labellisée Bepos-effinergie et certifiée NF Maison Individuelle HQE

publié le 14 avril 2014

Le 11 avril, la maison Hanau, deuxième maison certifiée Bepos-effinergie, a été inaugurée dans le Bas-Rhin.

Après la première maison certifiée Bepos-Effinergie inaugurée en novembre dernier, la dynamique du label BEPOS Effinergie 2013 continue. Ce label, basé sur la RT 2012, a pour objectif d’anticiper les prochaines échéances en matière de performance énergétique et plus particulièrement la généralisation des bâtiments dits à énergie positive d’ici à 2020.

Cette maison individuelle en R+1 se caractérise par une structure en béton cellulaire isolée par l’intérieur avec du polystyrène graphité, une isolation performante des différentes toitures et des planchers bas composés d’entrevous en polystyrène et isolés par 8 cm de polyuréthane. En parallèle, les baies sont principalement en PVC double vitrage.
Côté équipement, une chaudière gaz à condensation, associée à un plancher chauffant, assure la production de chaleur et l’appoint en ECS. En effet, près de 4 m² de capteurs thermiques, installés sur la toiture terrasse, permettent de couvrir en partie les besoins en ECS. Enfin, une ventilation simple flux hygroréglable type B a été installée afin de maintenir la qualité de l’air intérieur.
En parallèle, une attention particulière a été portée sur l’étanchéité de l’enveloppe (0,24 m/h.m²) du bâti et des réseaux de ventilation (Classe A).
Enfin, 51 m² de panneaux photovoltaïques ont été installés en toitures et contribuent à l’obtention du label BEPOS-Effinergie 2013.

Le Label Bepos Effinergie 2013

Le label Bepos Effinergie est un label pilote, applicable à court terme, qui s’appuie sur la RT 2012 et le label Effinergie+. Il marque un changement de modèle et une étape vers la généralisation des bâtiments à énergie positive.
Afin d’être labellisé, le bâtiment doit avant tout respecter le label Effinergie+ et doit également faire l’objet d’une évaluation de l’énergie grise et du potentiel d’éco-mobilité.
Le bilan de l’énergie primaire non renouvelable doit être inférieur à l’écart accepté à l’énergie positive. Cet écart accepté permet aux bâtiments exemplaires d’obtenir le label dans toutes les régions et tous les contextes urbains.

EN SAVOIR PLUS :