Installation du Plan Bâtiment Durable Bas-Normand

publié le 15 avril 2014 (modifié le 24 avril 2014)

Le 14 avril, le Conseil Régional de Basse-Normandie, l’Etat en région et ses agences (ADEME, Anah) et le Plan Bâtiment Durable national se sont engagés pour le bâtiment durable autour de la signature d’un accord-cadre.

Le secteur du bâtiment représente 50% des consommations d’énergie et 23% des émissions de gaz à effet de serre sur le territoire bas-normand. Ainsi la région Basse-Normandie, l’Etat, l’ADEME et l’ANAH partagent la volonté de contribuer à la diminution des gaz à effet de serre liées au secteur du bâtiment et des objectifs régionaux ont été fixés afin d’augmenter la rénovation des logements. Cela s’inscrit dans l’objectif national du Plan de Rénovation Énergétique de l’Habitat de 500 000 rénovations par an d’ici 2017.
Dans le même temps, la région Basse-Normandie a été choisie pour faire partie des régions-pilote des Plan Bâtiment Durable régionaux.

C’est dans ce contexte qu’un accord-cadre a été signé entre le Préfet de la Région Basse-Normandie, le président du Conseil régional, le Directeur régional de l’ADEME, la Déléguée régionale adjointe de l’Anah et le directeur du Plan Bâtiment Durable.

Cet accord a pour objectif une mise en œuvre coordonnée du Plan de Rénovation Energétique de l’Habitat et du Plan Bâtiment Durable bas-normand, avec l’installation d’une gouvernance commune. Il marque la volonté également d’un travail collaboratif avec les professionnels du secteur afin que l’ensemble de la filière soit engagé dans une dynamique commune positive.

Cette signature se traduit par des objectifs chiffrés pour la rénovation thermique des bâtiments en Basse-Normandie :
-  40 000 logements entre 2014 et 2020 ;
-  10 000 logements par an à partir de 2020 ;
dont au moins 30 % de rénovations ayant atteint le niveau BBC.

Afin d’atteindre ces objectifs, les différentes actions vont se décliner autour de 4 grands axes :

  • Conseil et ingénierie technique d’accompagnement pour tous les projets notamment en animant un réseau régional unique regroupant tous les conseillers des Points Rénovation Info-Service (PRIS)
  • Coordination des aides et ingénierie financière notamment en veillant à l’articulation entre les différents dispositifs d’aides et en facilitant leur compréhension par une communication en commun
  • Compétences professionnelles et offre de qualité notamment en renforçant la qualification des professionnels (avec la mention RGE : « Reconnu Garant de l’Environnement ») et en accompagnant le développement d’une offre locale de rénovation globale
  • Territoires engagés et mobilisation des maîtres d’ouvrages notamment en incitant les collectivités et territoires bas-normands à mettre en place des programmes d’actions en faveur de la rénovation énergétique efficace des bâtiments publics et privés sur leur territoire, dans le secteur du logement comme dans le tertiaire

EN SAVOIR PLUS :