Jeremy Rifkin à Lille, retour sur le séminaire

publié le 17 mai 2013 (modifié le 5 juillet 2013)

Les 13, 14 et 15 mai, a eu lieu un séminaire autour de la troisième révolution industrielle dans le Nord-Pas-de-Calais avec la présence de Jérémy Rifkin.

La Région Nord-Pas-de-Calais et sa chambre de commerce et d’industrie ont confié à Jérémy Rikfin, économiste américain, auteur du livre La troisième révolution industrielle, le soin de mettre en place une feuille de route. Cette feuille de route, dont la version définitive sera publiée en octobre, permettra à la région Nord-Pas-de-Calais d’engager sa transition énergétique, environnementale et industrielle. 

Jérémy Rikfin et son équipe ont passé 3 jours à Lille pour échanger avec les
acteurs économiques, politiques et sociaux de la région. Pendant les quatre dernier mois, six groupes de travail ont étudié comment mettre en place la troisième révolution industrielle à l’échelle de la ville, du quartier ou de la région. L’évènement a été l’occasion de faire un point d’étape de l’avancée de ces travaux et faire des propositions concrètes.

Lors de son intervention, l’économiste a rappelé combien la région Nord-Pas-de-Calais était importante pour impulser la troisième révolution industrielle européenne. Plus ancienne région industrielle d’Europe, le Nord-Pas-de-Calais présente aussi de nombreux avantages géographiques (océan, climat…).

La troisième révolution
industrielle, qu’est-ce que c’est ?

Selon Jérémy Rifkin, deux facteurs ont été importants pour les deux premières révolutions industrielles : la technologie et l’information. La première révolution industrielle a ainsi été le fait de l’invention de la machine à vapeur et du développement de l’imprimerie. La deuxième s’est articulée autour du pétrole puis de l’électricité et du téléphone, de la radio et de la télévision. 

La troisième révolution industrielle commencerait dès maintenant et articulerait internet avec le développement des énergies renouvelables.

Il appuie sa théorie sur cinq piliers :

1) La transformation du système énergétique mondial qui devra désormais se baser sur les énergies renouvelables ;

2) La production des énergies via les bâtiments ;

3) Le stockage des énergies dans les bâtiments et les infrastructures ;

4) Le partage des énergies renouvelables grâce à l’articulation d’internet et des réseaux locaux décentralisés de distribution énergétique ;

5) La connexion entre ces réseaux d’énergie et les moyens de transport, avec notamment le développement de la mobilité électrique.

Il est passionnant et motivant de voir que le bâtiment et la ville vont être au coeur des mutations du monde à venir.
L’important mobilisation des institutions publiques et du monde de l’entreprise dans le Nord-Pas-de-Calais en font un laboratoire tout à fait intéressant, à la fois pour l’observer et pour s’en inspirer.


Visuels : Site internet de la troisième révolution industrielle au Nord-Pas-de-Calais