ACTUALITÉS
 

L’Observatoire des Signes de Reconnaissance de la Qualité de l’AQC lance son moteur de recherche

publié le 24 novembre 2014

1001signes, premier moteur de recherche organisé autour des critères de confiance pour les consommateurs et maîtres d’ouvrage, est mis en ligne par l’Observatoire des Signes de Reconnaissance de la Qualité de l’AQC

1001signes est une nouvelle rubrique en ligne sur le site de l’Agence Qualité Construction. Elle comprend un moteur de recherche des signes de qualité.
Actualisé et enrichi en continu, cet outil constitue le seul inventaire exhaustif, indispensable aux professionnels et à leurs clients pour comprendre les qualifications, certifications ou autres labels, et se repérer dans le foisonnement des signes de qualité.

Un signe de qualité permet d’attester de la qualité, des performances et/ou des processus de réalisation d’un bâtiment, ou d’attester des capacités à réaliser une prestation par un professionnel.
L’AQC a développé, depuis 2009, un dispositif d’information et de clarification de ces signes de reconnaissance de la qualité (marques de certification, de qualification, labels, autres appellations…).

En 2012, le Plan Bâtiment Durable a salué et valorisé le travail mené par l’AQC, et a souhaité le développer en mettant en place un Observatoire des Signes de Reconnaissance de la Qualité à la disposition du grand public.
En application de l’une des propositions de son rapport, le Plan Bâtiment Durable a confié l’animation et la gestion de cet Observatoire à l’AQC, dans le prolongement des travaux de son groupe de travail « Signes de qualité ».

Les travaux menés distinguent notamment les signes de qualité relatifs aux critères de l’efficacité énergétique, dont ceux retenus par le dispositif RGE et le dispositif d’éco-conditionnalité qui en découlent. Plus largement, les travaux de l’Observatoire portent sur les critères du développement durable.

Cet Observatoire des Signes de Reconnaissance de la Qualité a été construit à partir de l’inventaire de l’AQC, lequel comprend déjà, pour les différents signes de qualité, les informations suivantes :

  • les critères de confiance, établis en concertation avec les représentants des maîtres d’ouvrage, et notamment des consommateurs (INC, ANIL …) ;
  • les conditions et procédures d’attribution, de renouvellement ou de retrait ;
  • les spécifications relatives à RGE et, au-delà de l’efficacité énergétique, à la performance environnementale le cas échéant ;
  • l’accréditation par le Cofrac (Comité Français d’Accréditation) de l’organisme le délivrant.

Sur la base de ces critères, l’Observatoire des Signes de Reconnaissance de la Qualité a entrepris les travaux de classement des signes de qualité par catégories. L’ergonomie de 1001signes prend largement en compte les besoins issus de consultations des représentants de consommateurs, maîtres d’ouvrage publics ou privés.

Dans un second temps, des systèmes d’évaluation amplifieront l’utilité du dispositif en cherchant à corréler signes de qualité et baisse de la sinistralité.

Pour réaliser ce travail, l’AQC s’est appuyée sur un comité de membres,
représentants des diverses parties prenantes.
Grâce à l’implication de l’INC et de l’ANIL, l’AQC propose un outil qui rend accessible au consommateur l’essentiel de l’information sur la qualification, la certification…, entendue comme gage de confiance ou pas ; ainsi, consommateurs et maîtres d’ouvrage peuvent aujourd’hui choisir et utiliser un repère de qualité, en toute simplicité.

À ce jour, l’inventaire compte :

  • 1 089 signes de qualité publiés, décrivant les processus d’acquisition et de renouvellement des signes de qualité et les critères de confiance attachés, dont 988 relatifs aux acteurs et 66 relatifs aux bâtiments ;
  • 91 organismes référencés ;
  • en 2014 : le comptage des attestations émises par tous les organismes référencés est en cours.


EN SAVOIR PLUS :
Moteur de recherche 1001signes
Site de l’Agence Qualité Construction
Communiqué de presse de l’AQC (format pdf - 58.8 ko - 24/11/2014)