ACTUALITÉS
 

L’université Paris-Ouest signe une convention Intracting avec la Caisse des Dépôts

publié le 17 février 2016 (modifié le 3 mars 2016)

L’université Paris-Ouest Nanterre La Défense (UPOND) a signé une convention Intracting avec la direction régionale Ile-de-France de la Caisse des Dépôts, ce vendredi 12 février 2016. Ce dispositif de financement innovant, apparenté au tiers-financement, permettra la rénovation thermique du campus universitaire à l’horizon 2020. Cette convention intervient un an après la signature, par le campus universitaire de Nanterre, de la charte pour l’efficacité énergétique des bâtiments tertiaires publics et privés.

L’université Paris-Ouest Nanterre La Défense est gestionnaire d’un parc immobilier de plus de 170 000 m2 et les coûts d’exploitation augmentent d’année en année. Ainsi, et dans l’objectif de limiter la détérioration des bâtiments et la remise en cause des missions d’enseignement et de recherche de l’université, la gouvernance a choisi de lancer, en 2013, un Plan d’Actions Énergie (PAE) pour atteindre le label « Éco-Campus ».

Les objectifs généraux de ce Plan se déclinent en enjeux stratégiques puis opérationnels pour aboutir à des actions concrètes, qui prennent en compte une expertise technique mais également les usages. En effet, ce projet concerne l’ensemble de la communauté universitaire et des partenaires institutionnels pour une approche globale et durable.

C’est dans ce cadre, et suite à de nombreuses études, que la convention intracting a été signée avec la Caisse des Dépôts, le 12 février dernier. L’université Paris-Ouest poursuit donc son chemin vers une meilleure prise en compte de l’efficacité énergétique, un an après la signature de la charte de mobilisation lancée par le Plan Bâtiment Durable.

Qu’est-ce que l’Intracting ?

L’intracting, ou convention de performance interne, est un outil de financement innovant utilisé pour la mise en place de mesures d’efficacité énergétique. Créé en 1995 à Stuttgart, il repose sur l’idée d’un cercle vertueux : les économies générées par le financement d’actions de performance énergétique à petite et moyenne échelle sont réinjectées dans de nouveaux projets.

La convention signée par l’Université Paris-Ouest Nanterre La Défense comprend des actions de préparation du suivi (mise en place de systèmes de comptage énergétique et de supervision, en particulier sur les sous stations de chaleur) et 34 actions de performance énergétique, réparties sur 13 bâtiments (campus de Nanterre et IUT d’Avray). Le montant total des travaux est estimé à 1 440 000 euros, l’objectif étant de participer activement au développement durable du territoire, de définir le projet énergétique à l’échelle du quartier Anatole France, de lancer la transition énergétique de l’université des années 60, et de mettre en œuvre la gestion différenciée des espaces verts.

Le groupe Caisse des Dépôts accorde, par cette convention, une aide à l’amorçage sous forme d’avance remboursable d’un montant total de 720 000 euros, soit 50 % du montant des investissements. Les économies attendues, à hauteur de 1 375 000 euros, seront réinjectées dans le fonds intracting. Elles permettront de financer les travaux avec une mise initiale de 720 000 euros pour l’université, de rembourser la Caisse des Dépôts, et de conserver, en fin de période, un solde d’économie cumulée de 500 000 euros qui pourront financer de nouvelles actions. Le temps de retour moyen de l’investissement est de 7 ans (sans actualisation du coût de l’énergie). Au final, ces actions devraient permettre de réduire les consommations d’énergies de plus de 2 560 MWh/an, représentant plus de 10 % des consommations actuelles.

Ce dispositif s’inscrit dans l’objectif 2020 (loi Grenelle 2) de réduction de 40 % des consommations d’énergie et de 50 % des émissions de gaz à effet de serre des bâtiments publics. La Caisse des Dépôts s’est associée à la Conférence des Présidents d’Université (CPU), et accompagne, aujourd’hui, quatre universités : Paul Sabatier (Toulouse), Rennes 1 et Rennes 2, Blaise Pascal (Clermont-Ferrand) et l’université de Reims.


L’Université Paries-Ouest Nanterre La Défense en chiffres

-  170 000 m2 de parc immobilier
-  150 000 m2 à Nanterre
-  20 000 m2 à Saint-Clou
-  Campus construit dans les années 1960-1970
-  50 % des bâtiments à énergie D
-  33 800 étudiants
-  + de 1 000 enseignants-chercheurs

En savoir plus :