ACTUALITÉS
 

La copropriété Lançon - Rungis : première rénovation BBC de la Société d’Economie Mixte Energies POSIT’IF

publié le 28 juin 2016 (modifié le 29 juin 2016)

Depuis 2014, la copropriété Lançon-Rungis située dans le 13ème arrondissement de Paris est accompagnée par la SEM Energies POSIT’IF dans la réalisation de travaux de rénovation visant à atteindre le niveau BBC. Le lancement officiel des travaux a eu lieu le 30 mai dernier.

Lancement des travaux de rénovation énergétique de la copropriété Lançon - Rungis

En raison des nombreuses dégradations constatées par les habitants au sein de la copropriété Lançon-Rungis, celle-ci a décidé de se lancer dans un projet de rénovation globale. Afin de mener ces travaux dans les meilleures conditions, la copropriété a choisi de se tourner vers une équipe pluridisciplinaire et a rencontré en avril 2014, Energies POSIT’IF.

Suite à cette première rencontre, le conseil syndical a fait appel en juillet 2014 à un groupement porté par Energies POSIT’IF qui associe le savoir-faire des spécialistes de la rénovation énergétique en copropriété (le bureau thermiques POUGET Consultants et le cabinet d’architecture EQUATEUR).
La SEM Energies POSIT’IF est le premier établissement de tiers-financement à accompagner un ensemble d’habitat collectif dans un projet de rénovation BBC. Elle propose également un couplage entre l’ingénierie technique et financière pour faciliter et massifier les travaux de rénovation énergétique.


Energies POSIT’IF est une Société d’Economie Mixte qui a été créée en 2013 par la Région Ile-de-France, en partenariat avec la Caisse des dépôts et consignations, la Caisse d’Epargne Ile-de-France, la Ville de Paris et douze autres collectivités locales et syndicats d’énergie francilien. Sa mission consiste à accompagner les copropriétés et les petits bailleurs sociaux dans leurs projets de rénovation énergétique, via un mécanisme de tiers-financement.

La SEM pourra intervenir en tant que tiers-financeur, elle avancera les fonds nécessaires et les économies d’énergies futures rembourseront progressivement tout ou une partie de l’investissement.

ETAPE 1 - Les prémices du projet : de l’audit global au choix du programme de travaux

Un audit global a d’abord été effectué en suivant le cahier des charges d’audit architectural et énergétique réalisé par l’ADEME, la Région Ile-de-France, la Ville de Paris et l’Agence Parisienne du Climat (publié en juin 2014) afin d’obtenir une vision d’ensemble des travaux à entreprendre.
Différents défauts ont été identifiés à la suite de cet audit (nombreux ponts thermiques, les menuiseries en simple vitrage, les anciens systèmes de production et de distribution de chaleur, etc.) et ont permis de proposer plusieurs scénarios de travaux pour diminuer les déperditions d’énergie et augmenter la valeur patrimoniale. Le conseil syndical a choisi le scénario le plus ambitieux permettant d’atteindre le niveau BBC, soit une consommation limitée à 98 kWhep/m².an après les travaux (moins que la norme BBC établie pour les habitats d’Ile-de-France qui est de 104 kWhep/m²/an).

ETAPE 2 - La conception du programme de travaux et du plan de financement

Le regroupement a permis de mettre en commun leurs compétences pour obtenir un programme de travaux complémentaire et cohérent. A titre d’exemple, le groupement de maîtrise-d’oeuvre a identifié la possibilité de créer des balcons pour valoriser les logements et créer un nouvel espace de vie.
En parallèle de ces études faites par l’architecte et le thermicien, Energies POSIT’IF a élaboré un plan de financement adapté au programme de travaux et a identifié des solutions financières mobilisables. La SEM Energies POSIT’IF a ensuite accompagné les copropriétaires dans le montage des dossiers.


Les travaux de la copropriété Lançon-Rungis coûtent en moyenne 33 000 euros TTC par appartement, cependant plus de 50 % de ce montant est pris en charge par diverses aides financières.

Quelques chiffres :

  • le coût de la rénovation (hors balcons) : 1 043 595 € ;
  • les aides collectives (AMI " Copro durable " de l’ADEME et de la Région Ile-de-France) : 324 840 € ;
  • les aides individuelles : 226 243 € (soit 106 243 € de l’ANAH et 120 000€ du CITE) ;
  • le reste à charge pour la copropriété : 492 512 € (soit un prêt collectif bonifié par la Région IDF, 2.31% TEG sur 15 ans)


Tout au long de la conception de ce projet, l’équipe plurisdisciplinaire a assisté le conseil syndical dans la communication auprès des copropriétaires. Celle-ci a été présente à de nombreuses reprises lors des réunions d’information et des assemblées générales pour expliquer l’intérêt du projet et les choix techniques.

ETAPE 3 - Les travaux : suivi et mise en œuvre par des professionnels qualifiés

Lors de la phase des travaux, le cabinet ZA Consulting a intégré l’équipe pluridisciplinaire afin d’assurer le suivi des travaux. Son rôle est de superviser le déroulement du chantier depuis la préparation jusqu’à la livraison des travaux. Il est donc le garant des délais, de la qualité des travaux et du respect du budget.
Les travaux prendront fin en décembre 2016, et devraient permettre à la copropriété de réaliser une économie d’énergie estimée à 64 %.

EN SAVOIR PLUS :