ACTUALITÉS
 

La FEDENE présente une étude sur la rénovation énergétique des logements équipés de chauffage collectif

publié le 2 avril 2014

Le mercredi 2 avril, la FEDENE a présenté lors d’une conférence de presse les résultats d’une étude commandée à Cardonnel Ingénierie sur la rénovation énergétique des logements équipés de chauffage collectif. En France, 5 millions de logements sont concernés.

En introduction à la présentation du rapport, Philippe Pelletier, président du Plan Bâtiment Durable a rappelé les objectifs de la transition énergétique et le passage, depuis plusieurs mois, à une phase opérationnelle afin d’atteindre ces objectifs. C’est dans ce cadre que l’étude présente une méthode pour conduire efficacement les travaux de rénovation énergétique en résidence équipées de chauffage collectif.

L’étude s’appuie sur l’analyse de trois types de bâti représentatifs :
-  construit avant 1948, type Haussmannien : 53% des copropriétés en France ;
-  construit entre 1948 et 1975, datant des trente glorieuses : 20 à 25% des copropriétés et 50 à 60% des logements HLM en France ;
-  construit dans les années 80 : 16% des copropriétés.

Cette analyse est également décomposée selon trois zones géographiques et climatiques différentes :
- continentale avec un climat rude ;
- tempérée avec une influence océanique ;
- clémente avec de fortes chaleurs en été.

A travers cet échantillonnage varié, Cardonnel Ingénierie a simulé plusieurs solutions mêlant actions sur les équipements thermiques et/ou sur l’enveloppe du bâti. En plus de ces deux aspects, ont été intégré le pilotage et la maintenance des installations.

Cette étude a révélé qu’une stratégie de rénovation adaptée à chaque cas et à chaque typologie était nécessaire. Pour chaque typologie de bâti, un « package » de propositions d’outils pour la rénovation énergétique est présenté. Ils incluent des actions sur les équipements et/ou l’enveloppe et le pilotage et la maintenance des installations.
Ces feuilles de route de rénovation énergétique on été établies au regard de la pertinence économique des actions, c’est-à-dire trouver le chemin le plus juste entre l’état initial et l’état final et entre investissement et économies réalisées.

Un des grands enseignements de l’étude est l’importance du pilotage et de la maintenance des équipements et cela, quelles que soient les actions de rénovation choisies. Ainsi, comme le montre le graphique ci-dessous, sur des installations existantes non rénovées, ces prestations peuvent générer des économies d’énergie allant au-delà de 20% sur une durée d’exploitation de 10 ans.

Au-delà de cette étude et des feuilles de route qu’elle présente, la FEDENE propose des pistes de réflexion afin d’accompagner la rénovation énergétique des logements équipés de chauffage collectif :

  • définition d’une feuille de route avec un objectif intermédiaire à 2025 ;
  • inscription dans le projet de loi relatif à la transition énergétique la garantie de performance réelle ;
  • obligation d’entreprendre des actions de performance énergétique à l’occasion de grands travaux sur le bâtiment dans le cadre de la révision de la RT bâtiment existants.

La FEDENE, Fédération des services énergie environnement, regroupe plus de 500 entreprises (de la TPE au groupe international). Elle se compose de 6 syndicats professionnels d’exploitation et maintenance, de chauffage et climatisation, de valorisation énergétique des déchets et de services complets aux clients.
A travers quatre des ses syndicats, les entreprises adhérentes gèrent et optimisent la performance énergétique des bâtiments, publics ou privés, résidentiels, tertiaires ou industriels. Ces entreprises garantissent dans la durée les économies d’énergie dans le bâtiment.

L’étude sera disponible en intégralité d’ici quelques jours.

EN SAVOIR PLUS :