ACTUALITÉS
 

La Smart Buildings Alliance publie son deuxième Manifeste

publié le 28 mars 2017

Le jeudi 23 mars, la Smart Buildings Alliance (SBA) a présenté son Manifeste 2017. Elle y milite en faveur « Des bâtiments intelligents pour des territoires responsables et durables », et fait des propositions pour encourager leur développement.

Combattre les idées reçues et soutenir la massification des smart buildings

Dans son Manifeste 2017, la Smart Buildings Alliance prend tout d’abord le parti de combattre les idées reçues qui touchent le bâtiment connecté, et montre que l’un des enjeux d’aujourd’hui est le développement et la massification de l’usage du numérique dans le bâtiment. En effet, au vu de l’évolution de nos sociétés due à la transformation numérique, à l’urbanisation et aux enjeux du développement durable, le constat de l’association est simple : le développement des smart cities ne se fera pas sans le développement des smart buildings.

La SBA prend acte dans ce manifeste de l’émergence de nouveaux modèles qui appellent à une évolution des bâtiments. En effet, les usages des bâtiments sont en pleine mutation, tant dans le tertiaire et l’industrie que dans le logement : qu’il s’agisse de l’utilisation des espaces, de la mobilité, du bien-être et de la santé au travail, ou encore des questions énergétiques et environnementales, la SBA affirme que nous assistons à une « révolution par l’usage ».

L’association SBA, créée en 2012, fédère plus de 150 membres professionnels du secteur. Elle a pour but d’organiser la promotion de la filière des Smart Buildings au sein des Smart Cities. Elle permet aux différents acteurs du bâtiment d’échanger en prenant en considération les enjeux majeurs du secteur que sont le numérique mais aussi l’environnement et le développement durable. Le Plan Bâtiment Durable est membre de l’association.

Téléchargez le Manifeste 2017 de la SBA ici (format pdf - 3.3 Mo - 28/03/2017)

Des solutions techniques compatibles avec tout type de bâtiment

C’est à partir de ce constat que la SBA présente ses solutions pour « éclairer et accompagner les acteurs de la filière (…) sur cette nouvelle approche du bâtiment. » En s’appuyant sur une réflexion collective de tous ses membres, elle propose des solutions visant à soutenir le déploiement du bâtiment intelligent. En effet, le manifeste souligne que « pour la SBA, seule une approche transversale et pluridisciplinaire permettra de réussir cette évolution du bâtiment vers le smart building, dans le cadre du développement de la smart city. » Et de proposer un socle technique référentiel pour le bâtiment connecté, avec notamment le cadre « Ready2Services » (R2S). Ce référentiel, qui devrait se décliner en label d’ici la fin de l’année, propose une architecture commune à tous les types d’ouvrages s’appuyant sur trois éléments :

  • le cloud, qui stocke les données du bâtiment, et qui peut permettre l’émergence de services pour les utilisateurs ;
  • l’infrastructure IP, le réseau qui relie tous les équipements et bâtiments et permet la circulation des données ;
  • les équipements, ou écosystèmes (capteurs, actionneurs, contrôleurs, chauffage, climatisation, éclairage…).

Le manifeste propose également des solutions pour « établir la confiance numérique » des utilisateurs, valorise l’utilisation du « BIM exploitation », crée une typologie des services pouvant être déployés grâce au smart building, envisage le bâtiment en réseau avec « Ready2Grids » (R2G)…

Le manifeste se conclue sur les perspectives pour le bâtiment connecté, tant du point de vue de son modèle économique et de sa rentabilité que des mutations technologiques à venir et de l’évolution des compétences et des métiers de la filière. Toujours en mettant en avant son engagement à travailler de manière collégiale avec tous les acteurs, la SBA affirme pour conclure que « le secret de la réussite sera de donner envie d’apprendre, de donner du sens au projet smart building, depuis sa conception jusqu’à son exploitation, et de présenter cette évolution des métiers comme un grand projet de transformation. »

EN SAVOIR PLUS :