ACTUALITÉS
 

Le CAH présente ses « Cahiers de l’innovation » à l’occasion de ses assises du Confort de Vie pour Tous

publié le 26 février 2018 (modifié le 27 février 2018)

Le Club de l’Amélioration de l’Habitat (CAH) organisait, le 7 février 2018, ses premières assises « Le Confort de Vie pour Tous ». Près de 250 personnes se sont retrouvées au nouveau siège de la SMABTP à Paris pour débattre des thématiques liées au confort de vie pour tous. Les assises ont été l’occasion de présenter les « Cahiers de l’innovation » qui synthétisent les réflexions menées par le think tank dédié du CAH.


Le think tank « Le Confort de Vie pour Tous » du CAH a pour ambition de proposer des solutions d’adaptation du parc de logements existants aux évolutions et circonstances de la vie des occupants. L’objectif est de permettre à chacun de de vivre dans un logement adapté afin de s’y maintenir durablement dans les meilleures conditions de confort, bien-être, santé et sécurité. Les travaux du think tank ont été mis en lumière à l’occasion des 1ères assises du CAH organisées le 7 février 2018, en présence des grands témoins Serge Guérin, sociologue et Frère Samuel Rouvillois, philosophe.
Après une séquence introductive autour des défis majeurs liés notamment à la transition démographique et au vieillissement de la population, à la transformation des mentalités, des modes de vie et de la représentation de l’habitat et du confort, deux tables rondes ont exposé les propositions innovantes des membres du think tank, propositions synthétisées au sein de l’ouvrage au travers des « Cahiers de l’innovation ».

>>La version numérique des "Cahiers de l’innovation" réalisés par le think tank du CAH

Deux idées fortes sont mises en exergue par les études et analyses du think tank et explicitées dans les « Cahiers de l’innovation » :

  • « Le Confort de Vie pour Tous » se définit comme un ensemble de solutions au service de chaque habitant, considéré dans sa dimension humaine et sociale, dans ses choix de confort, prenant en compte ses aspirations et désirs et son attente d’une forte relation de confiance ;
  • « l’adaptation préventive » constitue un nouveau paradigme qui appelle un renouvellement des codes et des modes relationnels. Co-construction, implication, participation des Habitants deviennent des clés pour ouvrir les esprits, créer le désir, lever les freins et favoriser la décision.

Pour le CAH, un nouveau cycle d’innovations peut désormais s’ouvrir afin de développer les marchés de l’adaptation préventive. Dans la continuité de cette publication, le CAH ouvre deux grands axes de travail en 2018 :

  • expérimenter sur le terrain la faisabilité des propositions ;
  • enrichir réflexions et propositions au vu des retours de terrain, ainsi que sur des sujets déjà identifiés mais non encore travaillés, ou bien en abordant de nouveaux sujets.

Le CAH pourra ainsi davantage mettre en lumière le rôle déterminant des Habitants-Consommateurs dans la réussite des politiques publiques en faveur de l’amélioration de l’habitat et le développement des activités professionnelles y étant attachés. La dynamique de ce marché dépend fortement de l’écoute, de la compréhension et de la manière d’impliquer les décisionnaires privés, de les faire coopérer afin qu’ils s’engagent à réaliser leurs travaux d’adaptation préventive de manière volontariste et en confiance avec les professionnels qualifiés.

Créé il y a 25 ans, le Club de l’Amélioration de l’Habitat constitue une structure associative tout à fait particulière ; il regroupe en effet, dans un esprit de parfaite collaboration, l’ensemble des acteurs majeurs publics et privés de la filière entretien-rénovation du parc résidentiel privé.
L’objectif est de mettre en commun les moyens permettant de mesurer, comprendre et maîtriser le vaste marché de l’amélioration de l’habitat et réfléchir collectivement aux solutions de sa dynamisation en y associant toutes les parties prenantes.

EN SAVOIR PLUS :