ACTUALITÉS
 

Les indicateurs clés IPD de la performance environnementale de l’immobilier en France

publié le 14 novembre 2012 (modifié le 29 août 2013)

Depuis 4 ans déjà, IPD collecte auprès des Utilisateurs et des Investisseurs institutionnels les informations sur les performances techniques environnementales de la globalité de l’immeuble. IPD s’appuie au 31.12.2011 sur une base de données environnementale de 16 millions de m² (1 300 immeubles).

Après avoir montré en mai 2012 l’avantage compétitif de la performance financière conféré aux immeubles dits « verts certifiés », IPD propose aujourd’hui une analyse de la performance technique environnementale à partir des cinq indicateurs clés fondés sur les standards internationaux

Ces 5 indicateurs clés sont l’énergie finale, l’énergie primaire, les émissions de CO2, l’eau et les les déchets. L’objectif de ces indicateurs est de déterminer une mesure de performance environnementale en fonction d’un contexte réglementaire complexe et d’objectifs Corporate internes ambitieux.

Ces benchmarks permettront d’élaborer dans un second temps une stratégie environnementale à partir d’un outil de pré-audit (Green PAS) pour l’ensemble des bâtiments utilisés ou loués. Cet outil dynamise la structuration de l’information et facilite l’identification rapide de sites risqués sous un angle technique et financier, tout en permettant de réaliser un suivi des progrès à long terme.

Quelles sont les principales tendances des performances techniques de l’immobilier liées à la mesure environnementale ?

IPD publie pour la première fois les cinq « indicateurs clés verts » de la performance technique environnementale de l’immobilier. Cette étude a été réalisée en partenariat avec le CSTB.

Les performances techniques analysées concernent les catégories d’immeubles suivantes : bureaux, les commerces, la logistique & stockage, les locaux d’activité, les centres de recherche & développement et les centres informatiques.

La méthodologie employée

La méthodologie a consisté à collecter, auprès des Investisseurs institutionnels et des Grands Utilisateurs d’immobilier, l’ensemble des consommations d’énergie et d’eau ainsi que de la production de déchets ,sur les parties communes et les parties privatives des différents sites. Ainsi l’échantillon composé représente 16 millions de m² à travers la France, répartis selon 10 typologies.

IPD mesure les consommations d’énergie liées aux cinq usages réglementaires : chauffage, eau chaude sanitaire, refroidissement, éclairage et auxiliaires, ainsi que les consommations liées aux autres usages (informatique).

Le système de classification utilisé pour définir la collecte d’information correspond à celui du Code de l’Environnement défini par IPD et largement distribué au marché, pour permettre aux Investisseurs et Utilisateurs d’élaborer les prémices d’un tableau de bord dans un objectif de mise en place d’une politique environnementale.

EN SAVOIR PLUS

Télécharger les résultats de l’étude IPD/CSTB