Logement social

 


La France compte environ 4,5 millions de logements sociaux. La consommation d’énergie de ces Habitations à Loyer Modéré (HLM) est globalement inférieure de 35% à celle de l’ensemble des logements. Les bailleurs sociaux et les pouvoirs publics ont contribué à ces efforts. D’ici 2020, les objectifs nationaux issus du Grenelle de l’Environnement sont de réduire les consommations énergétiques du parc des bâtiments existants de 38%. Dans cette optique, l’Etat et les bailleurs sociaux se sont fortement mobilisés. Dès février 2009, ils se sont engagés dans la rénovation énergétique de 800 000 logements.

> Télécharger le rapport du groupe de travail "Logement social" - Mars 2010 (format pdf - 307.4 ko - 15/07/2013)

Objectifs

Dans un contexte de mise aux normes accélérée de l’intégralité du parc HLM, en commençant par les 800 000 logements les plus dégradés, la mission du groupe de travail était de :

  • montrer ce qui est faisable, dans le domaine de l’amélioration des performances énergétiques du logement social
  • argumenter les évolutions nécessaires pour atteindre les objectifs
  • alimenter les réflexions et être force de propositions

L’objectif était de veiller, en lien étroit avec l’Union Sociale de l’Habitat(USH), que le processus de rénovation thermique des bâtiments les plus énergivores soit entrepris vigoureusement et en bonne concertation, avec les locataires et les élus locaux concernés.

Pilote du groupe de travail

Stéphane Dambrine : directeur de Valophis Habitat, OPAC du Val de Marne.

 
 
 
 
Le chantier "logements sociaux publics"
publié le 9 juillet 2012 (modifié le 25 avril 2019)