Plan Bâtiment Durable breton : Crédit Agricole et Crédit Foncier s’engagent

publié le 5 avril 2017

Après le Crédit Mutuel Arkéa qui s’était engagé en octobre 2016, c’est au tour du Crédit Agricole et du Crédit Foncier en Bretagne de s’investir dans la démarche du Plan Bâtiment Durable breton pour favoriser le financement de la rénovation énergétique de l’habitat.

Afin d’encourager le déploiement d’offres et de services financiers pour les particuliers qui souhaitent engager des travaux de rénovation de leur logement, la Région Bretagne avait lancé en avril 2015 un appel à manifestation d’intérêt auprès des organismes bancaires et financiers. L’objectif : massifier les chantiers de rénovation dans le bâti résidentiel en épaulant les particuliers dans leur projet. Aujourd’hui, avec le Crédit Foncier et le Crédit Agricole en Bretagne, ce sont désormais 3 établissements bancaires qui s’impliquent dans le Plan bâtiment durable breton. Ils s’investissent dans la démarche en proposant des offres de prêts spécifiques mais aussi en apportant conseil et orientation aux ménages qui portent un projet de rénovation thermique de leur habitat.

Dans les locaux de la Plateforme locale de rénovation de l’habitat de Montreuil-le-Gast, Dominique Ramard, Conseiller régional délégué à la transition énergétique, a signé avec Marie-Françoise Bocquet, Présidente du conseil d’administration du Crédit Agricole en Bretagne, et Benoît Mariton, Directeur des Partenariats du Crédit Foncier en Bretagne, les conventions qui engagent leurs établissements respectifs.

Les engagements du Crédit Foncier en Bretagne

Le Crédit Foncier s’engage notamment à faciliter et à privilégier l’accès à l’Eco PTZ (prêt à taux zéro) individuel et collectif, à garantir une bonne distribution des produits bancaires au sein de son réseau sur le territoire breton, à informer ses clients potentiels de l’ingénierie proposée par les Plateformes locales de rénovation de l’habitat – et ce, quelle que soit l’ampleur de leur projet – et à former au sein de son organisation une équipe dédiée à l’analyse des dossiers de prêts destinés aux travaux de réhabilitation énergétique.
Il propose parallèlement une offre spécifique adaptée au financement de la rénovation de l’habitat en copropriétés.

Les engagements du Crédit Agricole en Bretagne

Pour sa part, le Crédit Agricole en Bretagne s’engage notamment à accompagner les projets de rénovation de l’habitat des particuliers par des offres de financement dédiées (Orizon Habitat) et à faciliter l’accès à l’Eco PTZ sur l’ensemble du territoire breton, à favoriser auprès de ses clients le recours à l’ingénierie proposée par les Plateformes locales de la rénovation de l’habitat et à faciliter les démarches des porteurs de projets par la mise à disposition d’interlocuteurs dédiés au sein de chacune de ses caisses, ainsi que des référents à l’échelle de chaque plateforme locale de la rénovation de l’habitat.
Il s’engage également à poursuivre ses travaux pour finaliser, d’ici 2 ans, une offre financière attractive pour la rénovation des copropriétés et à participer et contribuer aux groupes de travail organisés par la Région sur le financement de la rénovation des copropriétés.

Dominique Ramard a souligné l’importance de ces engagements pour la région Bretagne : « À travers les conventions signées, l’ambition de la Région est de faciliter et de fluidifier le financement des travaux destinés à la réhabilitation énergétique de l’habitat existant en Bretagne. Il s’agit aussi de sécuriser les parcours de travaux grâce à une clarification du rôle de chaque intervenant, corollaire d’une bonne coordination des acteurs et des Plateformes de rénovation de l’habitat, assurée par la Région. »

Les plateformes locales de rénovation de l’habitat en Bretagne
 
Le Plan bâtiment durable breton prévoit, d’ici 2020, la couverture complète du territoire par des plateformes locales de rénovation de l’habitat. Elles sont destinées à accompagner les particuliers dans leur projet de rénovation par :
………...la simplification des démarches ;
………...une meilleure lisibilité des aides financières ;
………... un soutien spécifique sur les questions de qualité énergétique, de précarité,
………….d’usage, de procédures juridiques, financières ou administratives ;
………...une sécurisation du parcours de travaux.
 
Les plateformes rassemblent et organisent l’ensemble des compétences disponibles sur un territoire dans le but de créer un parcours simplifié de la rénovation pour les particuliers. Un panel complet d’acteurs spécialisés et indépendants y aident les particuliers à initier leur projet et les suivent durant toutes les étapes : du diagnostic global à l’identification des aides, de la proposition de projets de travaux jusqu’au montage du plan de financement.
 
L’Etat, l’ADEME et la Région Bretagne ont créé le réseau Rénov’ Habitat Bretagne qui regroupe toutes les plateformes locales de la rénovation de l’habitat de la région. Le site dédié facilite l’accès des particuliers à l’information : http://renov-habitat.bzh/. Animé par la Région Bretagne, il permet de mener des actions auprès des animateurs et des conseillers techniques des plateformes locales de la rénovation de l’habitat, d’organiser de la formation, de réunir des groupes de travail…

EN SAVOIR PLUS :