Plan Bâtiment Durable breton : deux avancées majeures pour le territoire

publié le 2 novembre 2016 (modifié le 25 juillet 2017)

Le 27 octobre dernier, Dominique Ramard, Conseiller régional délégué aux énergies, a accueilli Philippe Pelletier, Président du Plan bâtiment durable national, à Ecobatys, le pôle de performance de l’éco-construction du Pays de Fougères, pour lui présenter les avancées du Plan Bâtiment Durable breton. À cette occasion, deux nouvelles actions fortes ont été lancées : la signature par la Région Bretagne et la CCI Bretagne de la charte tertiaire et la signature d’une convention bancaire de partenariat entre la Région et le Crédit Mutuel de Bretagne Arkéa.

Création de Plateformes de rénovation de l’habitat (PLRH) pour guider les particuliers dans leur projet, formation des formateurs du bâtiment, négociation auprès des banques pour des offres de prêts à la rénovation attractives, le Small business Act pour favoriser l’accès des TPE et PME aux marchés publics… : le Plan bâtiment durable Breton (PBDB) avance à bon rythme. Voté au printemps 2014, il poursuit deux grandes ambitions : assurer à tous les Bretons un bâti sain et économe en énergie et soutenir l’activité de la filière bâtiment. Deux pas de plus ont été engagés en ce sens ce 27 octobre avec la signature conjointe de la charte tertiaire par le CCI Bretagne et la Région et la signature d’une convention portant sur le financement de la rénovation des logements entre la Région et le Crédit Mutuel Arkéa.

Signature conjointe de la “charte tertiaire” par la CCI et la Région Bretagne : une première nationale


La Charte pour l’efficacité énergétique des bâtiments tertiaires publics et privés vise à impulser une nouvelle dynamique de rénovation énergétique de ce parc qui représente, en Bretagne, plus de 42 millions de m² chauffés (26 millions pour le tertiaire privé) dont 20 millions de m² construits avant 1980. Une étude, réalisée en 2014-2015 par la Région et la CCI a mis en évidence le potentiel existant pour la filière bâtiment dans le domaine du tertiaire privé et la nécessité de maîtriser les coûts d’exploitation du parc immobilier du tertiaire public.

La Région et la CCI Bretagne ont donc décidé de s’unir en signant conjointement cette charte. Chacune s’engage, individuellement, sur son propre patrimoine mais elles souhaitent aussi et surtout entraîner, avec elles, les autres acteurs potentiels du tertiaire. Pour la CCI, l’enjeu est d’amener les entreprises bretonnes de son ressort, en particulier celles du BTP, à mener leurs chantiers dans cette voie du bâti durable.

La Région poursuit ses efforts sur le bâti des lycées

La Région Bretagne, propriétaire des 116 lycées publics bretons, acte ici, pour sa part, la poursuite de son engagement sur ce patrimoine qui représente quelque 2 millions de m² bâtis. Dominique Ramard explique :

L’objectif est de poursuivre la réduction des consommations énergétiques et des émissions de gaz à effet de serre de nos lycées1 tout en anticipant l’avenir : faire face à la croissance démographique lycéenne (+8,4 % entre 2012 et 2021 soit plus de 10 000 lycéens supplémentaires à accueillir en moins de 10 ans) par l’adaptation des locaux et la construction de nouveaux établissements (Liffré, Ploërmel, au Sud-Est de Rennes).”

Des locaux, de conception durable, économes en énergie, qu’il faut équiper pour un accès au très haut débit par exemple. Une manne pour les entreprises du secteur !
En tant que gestionnaire, la Région s’engage également à améliorer les conditions d’exploitation et de maintenance de ce bâti via l’accompagnement de ses personnels techniques des lycées, le renouvellement des installations obsolètes…

Une convention Région-Crédit Mutuel Arkéa : pour financer facilement la rénovation de son habitat

En avril 2015, la Région avait lancé un appel à manifestation d’intérêt auprès d’organismes bancaires afin de créer des outils financiers adaptés aux ménages. Le recours à l’emprunt est souvent un frein pour les particuliers qui envisagent de réaliser des travaux. Afin de déployer de nouveaux produits au service des projets des particuliers et, ainsi, contribuer à la massification des chantiers de rénovation énergétique dans le bâti résidentiel, la Région avait lancé en avril 2015 un appel à manifestation d’intérêt auprès des organismes bancaires et financiers.

Une nouvelle offre de financement

L’objectif est de faciliter les projets de rénovation via des prêts adaptés (plus longs, à des taux attractifs) et accès au micro-crédit pour les ménages les plus modestes, susceptibles de connaître des situations de précarité énergétique. Il s’agit aussi de sécuriser les parcours de travaux grâce à une clarification du rôle de chaque intervenant, corollaire d’une bonne coordination des acteurs et des Plateformes de rénovation de l’habitat, assurée par la Région.
Un premier signataire s’engage aujourd’hui au côté de la Région : le Crédit mutuel Arkéa. Pour Philippe Rouxel, son Directeur général :

"Avec le Plan Bâtiment Durable Breton, la Bretagne fait figure de territoire précurseur en matière de transition énergétique. En tant qu’acteur bancaire et financier régional de premier plan, le Crédit Mutuel de Bretagne souhaite apporter sa contribution à cette belle dynamique. Nous faisons de la transition énergétique un objectif à part entière parmi les grandes priorités de notre stratégie de développement durable. Notre partenariat avec la Région Bretagne s’inscrit dans cette volonté d’accompagner le déploiement à grande échelle de la rénovation énergétique des logements sur nos territoires, avec une attention particulière portée aux ménages les plus fragiles. C’est collectivement que nous réussirons à relever ce défi majeur qui conditionne le développement économique de la Bretagne."

Un accompagnement complet des projets

A travers cette convention, le CMB s’engage notamment à faciliter l’accès à l’Eco Prêt à Taux Zéro (PTZ) sur le territoire breton, à inciter ses clients potentiels, quelque soit l’ampleur de leur projet de travaux, à recourir à l’ingénierie proposée par les PLRH, à former et mettre en place au sein de son organisation une équipe dédiée (animateurs crédits des caisses locales) à l’analyse des dossiers de prêts destinés aux travaux de réhabilitation énergétique, et à identifier des référents (chargés d’affaires) à l’échelle de chaque PLRH….

Les plateformes locales de rénovation de l’habitat au service des particuliers

Le Plan bâtiment durable breton prévoit, d’ici 2020, la couverture complète du territoire par des plateformes locales de rénovation de l’habitat. Ces PLRH sont destinées à accompagner les particuliers dans leur projet de rénovation par la simplification des démarches, par une meilleure lisibilité des aides financières, par un soutien spécifique sur les questions de qualité énergétique, de précarité, d’usage, de procédures juridiques, financières ou administratives, et par une sécurisation du parcours de travaux.
Suite à 3 appels à projets avec l’appui financier de la Région et de l’ADEME :
13 territoires sont engagés dans une phase opérationnelle  :

    • 10 ont lancé leur PLRH et accueillent du grand public :
    • Pays de Fougères – RENOBATYS
    • Brest Métropole – TINERGIE
    • Lorient Agglomération - ESPACE INFO HABITAT
    • Auray Quiberon Terre Atlantique - Maison du logement
    • CC Val d’Ille – PASS’RENO
    • Lannion Trégor Communauté - Point Info Habitat
    • Vannes Agglomération – RENOV’EE
    • Rennes Métropole - ECO-TRAVO
    • Quimper Cornouaille Développement – TYNEO
    • Pays de Ploërmel – RENOV’INFO SERVICE
  • 2 PLRH ouvrent au grand public d’ici peu : CC Pays de la Roche aux Fées et Vitré Co
  • 1 PLRH opérationnelle début 2017 : Saint Brieuc Armor Agglomération - RENOVACTION

16 territoires ont engagé une étude :

  • 7 ont déposé un projet opérationnel : Quimper Cornouaille Développement, CC Pays de la Roche aux Fées, Vitré Co, Auray Quiberon Terre Atlantique, CC Val d’Ille, Pays de PLOERMEL, Rennes Métropole
  • 5 territoires sont en cours d’étude : Pays des Vallons de Vilaine, Pays de Brest (hors Brest Métropole), Pays de Pontivy, Pays de Dinan, Pays de Saint-Malo, Pays de COB, Pays de Guingamp, Pays de Redon et Pays de Centre Bretagne.
  • Des territoires en réflexion : Lamballe Co, Morlaix Co, Pontivy Communauté, CC Chateaugiron

EN SAVOIR PLUS :