Haut de page

 
Flux RSS Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte
 
ACTUALITÉS
 

Contenu

Publication de l’édition 2013 du tableau de bord du Plan Bâtiment Durable

9 décembre 2014
Grâce à l’appui du CSTB et la collaboration de nombreux acteurs de la filière, le Plan Bâtiment Durable publie une nouvelle version du tableau de bord, à l’appui des indicateurs 2013 relatif au déploiement du programme national d’efficacité énergétique des bâtiments.
illustration

Des indicateurs de suivi : un outil pour atteindre les objectifs

Face aux objectifs ambitieux que le pays s’est fixés dans le secteur du bâtiment, il est indispensable de bénéficier d’un outil global de suivi permettant de mesurer les résultats obtenus et le chemin qu’il reste à parcourir.

C’est l’objet de cette 2ème édition du tableau de bord du Plan Bâtiment Durable, établi sur la base des nombreux outils et indicateurs existants, et grâce à l’appui du CSTB et la collaboration de nombreux acteurs.

Les principaux enseignements du tableau de bord 2013

Le tableau de bord nous offre une photographie à fin 2013 de la dynamique de construction et de rénovation durables et confirme les tendances de fond :

  1. la réduction des émissions de gaz à effet de serre est régulière : la France a rempli ses objectifs du protocole de Kyoto (2012), mais les objectifs de moyen (2020) et long (2030-2050) termes sont ambitieux et ne pourront être atteints sans rupture par rapport aux tendances récentes ;
  1. la réduction des consommations d’énergie du parc existant montre une évolution favorable au cours des dernières années, mais les résultats atteints restent en deçà des objectifs fixés : le rythme actuel de rénovations serait compris entre 180 000 rénovations lourdes par an et 350 000 selon les choix de méthode. Le tableau de bord pointe néanmoins des signaux positifs pour la rénovation des logements sociaux les plus énergivores et l’accompagnement des ménages en situation de précarité énergétique : le programme « Habiter mieux » de l’ANAH se distingue ainsi en franchissant la barre des 30 000 ménages précaires aidés en 2013 et la distribution des éco-PLS a été bien relancée en 2013 avec une tendance qui semble se confirmer en 2014 ;
  1. la réduction des consommations d’énergie des constructions neuves réside dans la bonne mise en œuvre de la nouvelle réglementation thermique RT2012. Le suivi des demandes de labels BBC-Effinergie montre la bonne anticipation par les grands maîtres d’ouvrage mais souligne une moindre préparation des marchés de la maison individuelle et du petit tertiaire. En termes quantitatifs, l’année 2013 présente de moins bons résultats que l’année 2012 : les mises en chantier ont reculé de 4 % et restent largement en-dessous de 350 000. La production de logements sociaux est restée stable ;
  1. le développement des énergies renouvelables dans le bâtiment est à peu près conforme aux objectifs pour 2013 (environ 95 % de la cible). Les conditions climatiques de 2013 ont été favorables car les consommations comptabilisées de bois-énergie et des pompes à chaleur ne sont pas corrigées des variations climatiques. Les efforts à réaliser pour atteindre l’objectif de 2020 restent encore importants : 7 Mtep supplémentaires sont nécessaires d’ici 2020 alors que la progression sur 2005-2013 s’est élevée à 3,6 Mtep (+ 1 Mtep entre 2012 et 2013) ;
  1. la qualification et la formation des professionnels à l’efficacité énergétique dans le bâtiment affichent des augmentations encourageantes : le programme FEEBAT (formations aux économies d’énergie dans le bâtiment) repart à la hausse, avec 17 000 stagiaires formés en 2013 et 16 900 stagiaires formés entre le 1er janvier et le 30 avril 2014 ; la mention RGE (reconnu garant de l’environnement) se diffuse progressivement, le nombre d’entreprises RGE étant proche de 21 000 en octobre 2014 ;
  1. enfin, les initiatives des collectivités territoriales pour accompagner particuliers et entreprises sont tout à fait remarquables et la filière accélère sa mutation par l’apparition d’offres innovantes. Le Plan Bâtiment Durable poursuit, avec efficacité, sa démarche de régionalisation. Ces évolutions sont relatées dans les tableaux de bord régionaux, très pertinents, publiés par les Cellules Économiques Régionales de la Construction (CERC).

Ce tableau de bord a vocation à évoluer et s’enrichir dans le temps, au fur et à mesure que la connaissance et les outils statistiques progressent pour mieux rendre compte des évolutions du secteur.


EN SAVOIR PLUS :
Télécharger le tableau de bord - Plan Bâtiment Durable 2013 (format pdf - 699.3 ko)

 
 
 

Pied de page