Rénovation du parc locatif privé

 

Fin 2018, de premières mesures ont été annoncées pour accélérer la rénovation énergétique du parc locatif privé : élargissement du crédit d’impôt pour la transition énergétique aux propriétaires bailleurs, perspective d’une obligation d’audit énergétique des logements très énergivores au moment des mutations. Mais au-delà de ces premières annonces, il est nécessaire d’imaginer les outils adaptés pour accompagner au mieux les bailleurs et les locataires dans la rénovation de ces logements.

Sur la base des travaux déjà menés et a l’appui des réseaux territoriaux de l’UNPI et de la Fédération Soliha, Pierre Hautus et Michel Pelenc sont chargés de dresser un état des lieux des dispositifs en place.

Objectifs

Le groupe de travail a vocation à proposer de nouvelles pistes pour renforcer l’information, l’incitation et l’accompagnement des ménages, propriétaires ou locataires, et in fine renforcer le passage à l’action afin notamment d’inscrire la démarche de rénovation dans le temps et de viser un bâtiment rénové performant.

Des actions rapidement opérationnelles seront recherchées afin de pouvoir accélérer sans attendre la rénovation énergétique performante du parc locatif privé.

Copilotes du groupe de travail

Pierre Hautus : directeur général de l’Union Nationale des Propriétaires Immobiliers (UNPI)

Michel Pelenc : directeur général de la Fédération Soliha, Solidaires pour l’Habitat.