EnergieSprong France : 64 acteurs désormais engagés pour la rénovation à énergie zéro garantie des logements sociaux

publié le 15 octobre 2018 (modifié le 19 octobre 2018)

Initiée aux Pays-Bas, l’approche EnergieSprong est portée par un mouvement européen d’acteurs qui veulent développer, dans un contexte de maîtrise de la dépense publique, un système de rénovations énergétiques efficaces, désirables et viables économiquement. Le déploiement de la démarche est également en adéquation avec la politique de rénovation des bâtiments mise en œuvre à travers les objectifs définis dans le Plan Climat du gouvernement.

L’approche EnergieSprong

Cette démarche, initiée par le monde du logement social a permis de démocratiser l’accès à la rénovation énergétique et repose sur un cahier des charges exigeant :

  • rénovation à un niveau énergie zéro garanti sur 30 ans (tous usages énergétiques) ;
  • travaux de rénovation en site occupé et en une semaine maximum ;
  • surcoût financé par la revente d’énergie renouvelable et la réduction des dépenses énergétiques ;
  • attention forte portée à la satisfaction des occupants (esthétisme, confort, adaptabilité du logement aux besoins…).
EnergieSprong en France
 
Depuis 2 ans et demi, dans le cadre du programme européen H2020, le projet Transition Zero vise à adapter cette démarche en France. Deux projets pilotes (Vilogia et ICF Habitat Nord Est,co-financés par le projet européen Interreg NWE E=0.) ont été livrés en 2018, deux projets ont été attribués et deux autres sont en cours d’attribution.

Charte d’engagement, acte 2

À l’occasion du 79ème Congrès de l’USH, EnergieSprong de nouveaux signataires ont rejoint la charte d’engagement et ainsi encouragés l’adoption de cette approche sur les différents territoires. À cette occasion, plusieurs engagements ont été pris :

  • 14 bailleurs sociaux signataires se sont engagés, au total, à rénover 6550 logements d’ici 2023 selon le cahier des charges EnergieSprong ;
  • les 37 fournisseurs de solution signataires se sont engagés à travailler à la proposition d’offres qualitatives et compétitives correspondant au cahier des charges EnergieSprong ;
  • les 13 facilitateurs signataires se sont engagés à examiner toutes les propositions qui pourront leur être faites pour maximiser les leviers de succès, activer les moyens disponibles dans le cadre de leurs rôles et responsabilités aux échelles européennes, nationales et locales et également faciliter le déploiement de la démarche EnergieSprong.

Le Plan Bâtiment Durable, représenté par son président Philippe Pelletier fait partie des signataires de la charte depuis l’origine du projet. Pour cette nouvelle signature, le Plan Bâtiment Durable renouvelle ses encouragements à la démarche et aux bailleurs sociaux engagés.

EN SAVOIR PLUS :