Inauguration de l’usine Isover à Chemillé

publié le 14 avril 2010 (modifié le 9 septembre 2013)

Invités à cette inauguration, les membres du bureau du comité stratégique du Plan Bâtiment Grenelle ont profité de ce déplacement pour tenir une session délocalisée de leur réunion mensuelle, au siège social de l’Ademe, près d’Angers. Les membres du Comité stratégique du Plan Bâtiment Grenelle se sont rendus à Angers pour y découvrir le théâtre Le Quai, bâtiment conçu notamment par Laurent-Marc Fischer de la société « AS Architecte-Studio », membre du Bureau du plan bâtiment. Le théâtre intègre toutes les normes de haute qualité environnementale (HQE)et met en valeur des matériaux bruts (béton, zinc…).

Sur le plan thermique, 95% de la consommation d’énergie du bâtiment est assurée par les pompes à chaleur. Cet excellent rendement énergétique réduit l’impact environnemental.

Ensuite, une réunion mensuelle du bureau du comité stratégique s’est tenue dans les locaux de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’énergie), premier bâtiment public basse consommation. texte. De haute qualité environnementale mais aussi detrès haute performance énergétique (THPE) et de basse consommation (BBC), classé A sur l’échelle de performance énergétique, ce premier bâtiment public basse consommation montre bien que les objectifs du Grenelle Environnement sont possibles. Le bâtiment Angevin dispose depuis peu d’un premier bâtiment de 4 400 m2, à usage de bureaux et d’une annexe entièrement neuve de 1 700 m2 abritant le restaurant d’entreprise, l’auditorium et des salles de réunion.

Quelques exemples de travaux simples avaient rendu ce bâtiment plus économe en énergie : limitation des consommations en énergie et en eau, sur-ventilation nocturne, menuiseries à rupture de pont thermique, ventilation double flux, isolation renforcée par l’extérieur, toitures/terrasses végétalisées, eau chaude sanitaire solaire, changement des chaudières, éclairage sur pied, éclairage par détection de présence, et compostage des déchets verts et de restauration. La mise en place de chaudières à condensation devraient encore améliorer ce niveau de performance de 10%, pour atteindre 80 kWh par m2 et par an.