Plan Bâtiment Durable

Publication du rapport "Valeur verte dans le parc tertiaire"

publié le 1er décembre 2010 (modifié le 6 septembre 2013)

Constitué à l’automne 2009, le groupe de travail "Valeur verte" a rassemblé, au cours d’une vingtaine de réunions, près de 50 intervenants, investisseurs institutionnels nationaux et internationaux et représentants des métiers connexes (avocats, fiscalistes, auditeurs, experts, etc.). Le groupe s’est structuré en ateliers thématiques, permettant d’organiser la réflexion : "recensement des normes et méthodes en vigueur" ; "stratégie patrimoniale au titre des normes environnementales" et "création de valeur verte".

Quel périmètre d’étude pour le groupe ?

Le groupe de travail a concentré sa réflexion sur le parc tertiaire existant et plus particulièrement au sein de celui-ci sur l’immobilier de bureaux.

Quels axes de réflexion ?

  • 1. Faire le point sur les initiatives liées au développement durable dans l’immobilier : évaluer l’avancement des acteurs sur ces sujets, déterminer les freins et blocages éventuels ;
  • 2. Déterminer l’impact des travaux de rénovation énergétique sur la valorisation des actifs immobiliers : examiner les méthodes d’évaluation, les comparer avec les références disponibles, intégrer la réflexion dans le contexte de marché ;
  • 3. Proposer des pistes de réflexion et établir des recommandations afin d’accompagner les acteurs au travers de propositions efficaces.

Quelle conclusion et quelles propositions ?

L’analyse du groupe de travail confirme que la prise en compte des caractéristiques environnementales et écologiques dans la gestion patrimoniale n’est plus "une mode" mais un véritable axe stratégique. Cependant, cette révolution des pensées et des comportements intervient en pleine crise financière mondiale.

Actuellement, le secteur débute dans son estimation des coûts de travaux environnementaux ; en revanche, en ce qui concerne la valeur, son estimation n’est pas encore possible, celle-ci dépendant du marché, le marché étant lui-même encore profondément marqué par la crise financière. Le groupe de travail a pu néanmoins valider, grâce au concours de multiples acteurs, que la valeur verte sera au rendez-vous.
Le rapport étudie la notion même de "valeur verte" et son application au parc tertiaire, et formule des propositions juridiques, fiscales et financières.