ACTUALITÉS
 

Top départ du challenge CUBE.S !

publié le 4 mars 2019

François de Rugy, Ministre d’Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire, et Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, ont officiellement lancé le programme de Certificats d’Economies d’Energie (CEE) CUBE.S entourés des élèves du Collège des Hautes Rayes, dans les Yvelines, en présence des équipes pédagogiques, des collectivités territoriales et des partenaires.

46 établissements sont déjà inscrits et participent au Challenge CUBE.S porté par l’IFPEB et le CEREMA. Ce challenge met en lice les collèges et les lycées sur des économies d’énergie et d’émissions de gaz à effet de serre, mesurées pendant un an, par rapport aux trois dernières années de consommation. L’IFPEB assure le pilotage du challenge et le Cerema son déploiement opérationnel auprès des collectivités et établissements.
1000 places sont ouvertes pour les établissements qui souhaitent rejoindre le mouvement CUBE.S.

L’accompagnement des candidats est possible grâce au programme de Certificats d’Economies d’Energie (CEE), financé par EDF et Certinergy. L’assistance apportée au titre des CEE consiste en des ressources pédagogiques, une assistance à la création de l’équipe projet dans chaque établissement, le kit « ambassadeur » pour que les élèves portent les enseignements dans les familles.

CUBE.S crée un cadre de coopération entre les collectivités, les établissements et leurs différentes parties prenantes ; services techniques, corps enseignant, élèves, parents et citoyens.

Le programme CUBE.S a pour partenaires la Banque des Territoires, EDF, l’ADTECH et SOBRE, et compte avec le soutien officiel du Plan Bâtiment Durable, de l’ADEME et des Ministères de la Transition écologique et solidaire et de l’Éducation nationale et de la Jeunesse.

Qui peut s’inscrire au challenge CUBE.S ?

Le challenge est ouvert à tous les établissements secondaires publics et privés, dès lors qu’ils s’inscrivent collectivement (plus de 5 bâtiments).
Les établissements candidats devront être situés en France métropolitaine ou dans les Départements et Régions d’Outre-Mer.
Les inscriptions sont ouvertes à partir du 1er janvier 2019, pour un démarrage au premier septembre 2019 sur le site www.cube-s.org :

  • inscription minimale de 5 établissements par collectivité territoriale / organisme de gestion ;
  • frais d’inscription : de 1600 à 850 euros H.T. par établissement (tarif dégressif en fonction du nombre d’établissements inscrits.

Pourquoi s’inscrire ?

Les bénéfices
CUBE.S dresse une feuille de route identifiable, lissée sur un échéancier précis, dynamique et fiable. Les actions menées sont aisément réalisables et réplicables. CUBE.S propose un suivi précis des économies d’énergie et d’émissions de CO2 : cette mesure permet non seulement de mieux régler son exploitation technique et son pilotage en fonction de l’usage, mais aussi permet de préparer les prochaines étapes vers la performance (rénovation du bâti et des installations techniques).

L’effet accélérateur
La première année de concours crée un important « effet accélérateur » pour les économies en permettant de rendre l’énergie « visible » à tous les utilisateurs – le début d’un engagement vertueux avec les occupants ! Les collectivités et les organismes de gestion peuvent donc retrouver le dialogue avec les établissements scolaires et créer un cadre de collaboration en faveur des économies d’énergie : toutes les parties prenantes se mobilisent autour d’un projet ludique qui permet de les fédérer (direction technique, direction vie scolaire, exploitants sur site, services sur site et le corps enseignant…).

La réglementation avance
Avec le cadre législatif qui détermine des objectifs d’économies d’énergie à -40% en 2030, inscrire les bâtiments de son territoire au dispositif contribue à bien démarrer / bien continuer son plan de transition énergétique. Si on pense aux budgets contraints, un dispositif clé en main qui permet l’identification des actions rentables pour les économies d’énergie est assurément utile ! De plus, le challenge peut être mené en synergie avec les stratégies de rénovation énergétique et contribuera au chemin vers des nouvelles pratiques. L’amélioration de la qualité environnementale des bâtiments (en vue du décret), l’amélioration du confort pour tous les occupants et l’inscription de bonnes pratiques dans la durée sont également à l’ordre du jour.

EN SAVOIR PLUS :