Plan Bâtiment Durable

Comment adapter les projets immobiliers à l’objectif zéro artificialisation ? - Conférence le 5 mars

publié le 12 février 2020

L’érosion de la biodiversité est, avec le changement climatique, un des enjeux majeurs de notre époque. Selon le rapport 2019 de l’IPBES sur l’état de la biodiversité dans le monde, la perte et la fragmentation des milieux naturels sont la première cause du recul de la biodiversité, en partie dus à l’artificialisation des sols. Face à ce constat, le Gouvernement a instauré le principe du "Zéro Artificialisation Nette" par l’instruction du 29 juillet 2019.

Dès lors, comment adapter les projets de développement immobiliers à l’objectif Zéro artificialisation nette ? Sur quels leviers les acteurs de l’immobilier peuvent-ils s’appuyer pour y parvenir ?

Une table-ronde suivra l’intervention de Vincent Mignerot, auteur, chercheur indépendant dans le domaine des Sciences Humaines, et fondateur de l’association Adrastia. Elle portera sur la traduction des questions liées à l’artificialisation des sols dans le secteur immobilier.

Enfin, nous poursuivrons cette réflexion grâce à deux témoignages sur l’état des lieux de l’artificialisation des sols en France.

INSCRIPTION

PROGRAMME
 
Introduction
 
Témoignage de Vincent Mignerot
 
Table ronde :
Philippe Pelletier, Président – Plan Bâtiment Durable,
Philippe Schmit, Secrétaire général – ADCF,
Marie Verrot, Chef de projet développement durable et innovation – Nexity.
 
Témoignage de Julien Fosse, Adjoint à la directrice du département développement durable et numérique – France Stratégie
 
Témoignage de Corinne Lepage, Avocate – Cabinet Huglo-Lepage et ancienne Ministre de l’Environnement
 
Conclusion
 
La conférence sera animée par Gérard DEGLI-ESPOSTI, Président - OID,
et Loïs MOULAS, Directeur Général - OID.

INFORMATIONS PRATIQUES :

  • Jeudi 5 mars
  • 9h à 12h (accueil à partir de 8h45)
  • AG2R La Mondiale, Immeuble Vivacity, 151-155 rue de Bercy, 75012 Paris
  • Inscription obligatoire